•  

     

     

     

    Ma femme préférée dire au revoir ...
      de
    Vladimir Kuznetsov Sibérie


    Ma femme préférée dit au revoir
    et à la main tremble et le vin sur le bord.
    Sur la nappe blanche souillait,
    Quel excellent sujet pour un film. Mais dans la vraie vie d' autant plus facile banal, prevychney Après chaque souvient de tout et sait parfaitement. Unlearn rôle et a trouvé un prétexte, claquer la porte, petitement clique sur le château. Ma femme préférée dit au revoir sans nerfs et soupire en direct ne manquez pas Admirez la nature, la liberté de respirer, méchant destin blâmer pas pressé. Mais comment demain, et puis d' autre ce soir , j'avoir une querelle avec un rêve. précipitez méchant à travers les nuages ​​sales fanées feuillage jet vent rugueux. lampes de la rue lumière Blurry, éclat mystérieux miroitement eux. et la bruine de la pluie et la neige fondante fraîche Nature triste et elle a dû pleurer. tout semble être bien compris et facilement pour tout était mou et dur et les nerfs grinçant et tendre âme, il semblait que les ennuis ne finira jamais. pendant une longue période , il a été passé il y a longtemps, mais au cœur de la course à émousser est pas donné, j'envie ceux qui les possèdent, rire dans le visage quand pleurant derrière. arrive cependant rarement, mais néanmoins, les gars de fer long cri, un an et demi passé, et peut - être trois jours de confusion disparaîtra, je me connais. il est regrettable que non - sens balbutia accident un trouble trébuché à l'extrême fin de la chanson à peine commencée, la tristesse musicien sans travail est resté. automne matin réveillé timidement, aube tremblait et la fenêtre allumée, la main froide touche douleur Quand ma femme dit au revoir. Vladimir Kuznetsov 1997

     

     

     

     

    Merci Maryse pour ton joli cadre

     

     

    3 commentaires
  •  

     

    De l'aide  s'il-vous-plaît

     

    Depuis quelques mois je reçois de  EklaBlog ceci

     

    Partenariat Publicitaire - N'oubliez pas de remplir vos coordonnées
    Bonjour Mamyesoleil,
     

    Les paiements du Partenariat Publicitaire d'EklaBlog vont être envoyés comme d'habitude au début du mois, or vous n'avez pas encore complété vos informations personnelles, coordonnées postales et coordonnées bancaires.
    Nous avons besoin de ces informations pour vous envoyer vos gains.
    Pour les renseigner, merci de vous connecter sur EklaBlog et de vous rendre dans le menu "Informations personnelles".
    Cordialement,
    L'équipe EklaBlog

    Es-ce que je peux savoir ce que c'est.

    Merci beaucoup

     

     

    De l'aide  s'il-vous-plaît

    Merci aux personnes qui ont répondu

     

    Enregistrer


    9 commentaires
  • Fête nationale belge

     

    Fête nationale belge

     

     

    Fête nationale belge

     

    Fête nationale belge

     


    6 commentaires

  •  

     

     

    J'ai vu le soleil déprimer,  Et la lune rire de joie 

     

    J'ai vu les étoiles danser,  Sur leur écrin de soie 

     J'ai vu le ciel se fâcher,  Et les nuages s'enfuir

     J'ai vu le vent souffler Sur les voiles des navires

     J'ai vu des oiseaux chanter Et des fleurs se flétrir

     J'ai vu la mer se marier À des sirènes au doux sourire

     J'ai vu des tempêtes hurler Et déchiqueter des rochers

     J'ai vu des orages Et des bateaux faire naufrage

     J'ai vu naître des enfants Et mourir des vieillards

    J'ai vu pleurer des géants Et s'assombrir bien des regards

     Je suis si lasse parfois  D'avoir vu autant de choses

    Que même si je n'en ai pas le droit  J'aimerais faire une pause

    Et m'endormir sans bruit

    .

     Mais mon temps est précieux   Alors pour moi aucun répit

     Je suis le souffle de Dieu

     Vous l'avez compris 

     JE SUIS LA VIE

     


     @maryse31

    Merci Maryse 31 pour le cadre et de m'avoir expliquer comment m'en servir

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Belle, comme un doux et chaud rayon de soleil,
    Comme une perle d'eau sur la tige d'une fleur,
    Plus belle encore, que le plus bel arc en ciel
    C'est toi, mon amour, qui enflamme mon cœur.

    Belle, comme un bouton de rose, léché de rosée,
    Comme une coccinelle posée sur une feuille,
    Toutes les couleurs en moi, tu as su allumer
    Et il n'y a que toi qui ravisse mon œil.


    Au fond d'une sauteuse, comme un bouquet garni
    Tu as su relever la fadeur de ma vie.
    Pour toi, belle maîtresse, je resterai le feu
    Qui réchauffe, fait cuire et me rend amoureux.

    Belle, comme un lever de soleil à l'aurore,
    Sur les monts enneigés de blanc, touchés par l'or
    Des rayons de cet astre, tel dans un trésor,
    Tu es la pierre qui luit, de l'ensemble ressort.
     

     

     

     

     

     

    Enregistrer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique