•  Ambiance des Fëtes

     


     

     

     

     

    Mère Noël

     

    barre

     

     

    Couvrez-vous bien C'est l'hiver

     

     

     

     

     

     

     

    HoHoHo

     

     

    ambiances des Fëtes

     

     

     

    traineau

     

     

     

    Noël arrive

     

     

     

    barre


     

    Noël

     

     

     

     

     

    Que chaque personne qui lit cette  page

     puisse trouver grâce à la magie de la fête de Noël,

    l'étoile qui guidera vers la lumière, la paix, et surtout, l'amour universel.

     

     

     

    étoiles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





    @maryse31

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    6 commentaires
  • jolie gifs pour tous

     

     

         Nuits d'hiver
    Victor Hugo
    I
    Comme la nuit tombe vite !
    Le jour, en cette saison,
    Comme un voleur prend la fuite,
    S'évade sous l'horizon.
    Il semble, ô soleil de Rome,
    De l'Inde et du Parthénon,
    Que, quand la nuit vient de l'homme
    Visiter le cabanon,
    Tu ne veux pas qu'on te voie,
    Et que tu crains d'être pris
    En flagrant délit de joie
    Par la geôlière au front gris.
    Pour les heureux en démence
    L'âpre hiver n'a point d'effroi,
    Mais il jette un crêpe immense
    Sur celui qui, comme moi,
    Rêveur, saignant, inflexible,
    Souffrant d'un stoïque ennui,
    Sentant la bouche invisible
    Et sombre souffler sur lui,
    Montant des effets aux causes,
    Seul, étranger en tout lieu,
    Réfugié dans les choses
    Où l'on sent palpiter Dieu,
    De tous les biens qu'un jour fane
    Et dont rit le sage amer,
    N'ayant plus qu'une cabane
    Au bord de la grande mer,
    Songe, assis dans l'embrasure,
    Se console en s'abîmant,
    Et, pensif, à sa masure
    Ajoute le firmament !
    Pour cet homme en sa chaumière,
    C'est une amère douleur
    Que l'adieu de la lumière
    Et le départ de la fleur.
    C'est un chagrin quand, moroses,
    Les rayons dans les vallons
    S'éclipsent, et quand les roses
    Disent : Nous nous en allons !  Oh ! Reviens ! printemps ! fanfare
    Des parfums et des couleurs !
    Toute la plaine s'effare
    Dans une émeute de fleurs.
    La prairie est une fête ;
    L'âme aspire l'air, le jour,
    L'aube, et sent qu'elle en est faite ;
    L'azur se mêle à l'amour.
    On croit voir, tant avril dore
    Tout de son reflet riant,
    Éclore au rosier l'aurore
    Et la rose à l'orient.
    Comme ces aubes de flamme
    Chassent les soucis boudeurs !
    On sent s'ouvrir dans son âme
    De charmantes profondeurs.
    On se retrouve heureux, jeune,
    Et, plein d'ombre et de matin,
    On rit de l'hiver, ce jeûne,
    Avec l'été, ce festin.
    Oh ! mon coeur loin de ces grèves
    Fuit et se plonge, insensé,
    Dans tout ce gouffre de rêves
    Que nous nommons le passé !
    Je revois mil huit cent douze,
    Mes frères petits, le bois,
    Le puisard et la pelouse,
    Et tout le bleu d'autrefois.
    Enfance ! Madrid ! campagne
    Où mon père nous quitta !
    Et dans le soleil, l'Espagne !
    Toi dans l'ombre, Pepita !
    Moi, huit ans, elle le double ;
    En m'appelant son mari,
    Elle m'emplissait de trouble... –
    O rameaux de mai fleuri !
    Elle aimait un capitaine ;
    J'ai compris plus tard pourquoi,
    Tout en l'aimant, la hautaine
    N'était douce que pour moi.
    Elle attisait son martyre
    Avec moi, pour l'embraser,
    Lui refusait un sourire
    Et me donnait un baiser.
    L'innocente, en sa paresse,
    Se livrant sans se faner,
    Me donnait cette caresse
    Afin de ne rien donner.
    Et ce baiser économe,
    Qui me semblait généreux,
    Rendait jaloux le jeune homme,
    Et me rendait amoureux.
    Il partait, la main crispée ;
    Et, me sentant un rival,
    Je méditais une épée
    Et je rêvais un cheval.
    Ainsi, du bout de son aile
    Touchant mon coeur nouveau-né,
    Gaie, ayant dans sa prunelle
    Un doux regard étonné,
    Sans savoir qu'elle était femme,
    Et riant de m'épouser,
    Cet ange allumait mon âme
    Dans l'ombre avec un baiser.
    Mal ou bien, épine ou rose,
    A tout âge, sages, fous,
    Nous apprenons quelque chose
    D'un enfant plus vieux que nous.
    Un jour la pauvre petite
    S'endormit sous le gazon... –
    Comme la nuit tombe vite
    Sur notre sombre horizon !
    Victor Hugo, Les quatre vents de l'esprit   

     

     

     

     

     

    A deux c'est mieux chez Nathie

         

     

     

     

     

     

    A deux c'est mieux chez Nathie

     

     

     

     

     

     

    A deux c'est mieux chez Nathie

     

     

     

     

     

    @maryse31  

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Hello

     

    Betty Boop

     

     

    Défi Rêves Coquelicots Les cheveux blancs

     

     

    Betty Boop

     

    Défi Rêves Coquelicots Les cheveux blancs

     

     

    Betty Boop

     

    Aujourd'hui je t'offre la clé du bonheur  !
    C'est une clé que tu avais peut-être perdue ou oubliée ?
    Quoi qu'il en soit, j'aimerais que tu l'acceptes.
    Je te la donne en toute sincérité, avec tout mon coeur.
     

     Il y a peut-être longtemps
    que tu t'empêches de faire des choses qui feraient ton bonheur.
    Tu as peut-être mis de côté cette idée de partir en voyage,
    de prendre un cours quelconque,
    de t'acheter des nouveaux vêtements,
    de changer de voiture etc.
    Enfin, de te faire plaisir.
     

     Je sais que plusieurs raisons
    ont pu t'empêcher de passer à l'action
    pour obtenir ou faire ce que tu désires.
    Cela peut être la peur de ne pas être à la hauteur,
    la peur qu'il t'arrive quelque chose de désagréable,
    la peur de manquer d'argent, la peur d'être jugé etc.
     

     Quelles que soient tes peurs, savais tu qu'elles existent pour t'aider ? 

    Les peurs existent pour être dépassées, pour te faire grandir.
    A chaque fois que tu te laisses contrôler par une peur,

    tu n'es plus en contact avec ton pouvoir. 

    En faisant confiance davantage à la vie (en passant à l'action),

     et en te rappelant que tout ce qui t'arrive  n'est qu'expériences pour apprendre,
    tu deviendras de plus en plus conscient 

    que tu as ce grand pouvoir de t'apporter  tout ce que tu as besoin pour être heureux.
    Personne n'est responsable de ton bonheur, sauf toi.
     

    Commence par des petits bonheurs et dis-toi que tu y as droit.
    Tout le monde doit dépasser ses peurs.
    Réalise qu'au fond, tu n'as rien à perdre
    et que cette expérience te mènera vers de plus grandes réalisations.
    Commence dès maintenant en accomplissant des petites actions.
    Tôt ou tard, selon la loi de la manifestation,
    tu atteindras ton but. Sois patient !
     

     Savais-tu que :
    "Que tu fasses ce que tu aimes pour ton propre plaisir,

    ou que tu fasses ce que tu n'aimes pas par peur de déplaire, 

    il y aura toujours quelqu'un qui critiquera quelque part.
    Alors pourquoi ne pas faire ce que tu aimes dès maintenant ?" 
     

     Aussi, ne place jamais quelqu'un sur un piédestal.
    Cette personne à le même pouvoir que toi. N'envie personne.
    Ce qui la rend heureuse n'est pas nécessairement ce qui te rendrait heureux.
    La clé est d'aller chercher toi-même ce que toi tu as vraiment envie.
     

    Chaque jour est un jour nouveau.
    Pourquoi ne pas faire de ce jour celui où tu as commencé à te rendre heureux ?
    Ouvre tes ailes et diriges toi vers ce qui te tient à coeur.
     

     Ceci est la clé du bonheur. Ne la gardes pas pour toi.
    Plusieurs personnes que tu connais aimeraient aussi obtenir cette clé.
    Offre la leur en tout sincérité  et commences à semer le bonheur autour de toi.
    Attrape la clé du bonheur et envoies la à tous ceux que tu connais.
     

    Je te souhaite sincèrement tout le bonheur que tu veux !

     

    agréable vendredi



    @maryse31

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    2 commentaires
  • Aujourd'hui 25 novembre

     

     

    Aujourd'hui 25 novembre

     

    Catherine, ta fête est l'occasion idéale de souhaiter à quelqu'un de spécial une journée radieuse afin que tu sois la plus heureuse ! Aujourd'hui pour ta fête je te souhaite une journée remplie de petits bonheurs. C'est avec beaucoup de tendresse que je te dédie cette carte qui a été choisie en pensant à ta fête en cette si belle journée. Bonne fête Catherine.

     

     

     

    Aujourd'hui 25 novembre

    Qualités des Catherinettes ? L'honnêteté, le sens de l'humour, l'écoute, l'intelligence, le respect. Joyeuse Sainte Catherine

    Aujourd'hui 25 novembre

     

     

    Aujourd'hui 25 novembre

    Bonne fête. Ce prénom est celui des plus grandes reines, leurs Atouts sont les tiens, tu as le caractère d'une souveraine. Tout en toi respire la noblesse, j'en veux pour preuve l' Héritage de l'origine grecque de ton prénom : la pureté. Etre d'une grande finesse, tu sais régler les conflits. Résolue, tu sais aller au bout de tes rêves, grâce à ton Intuition, tu pressens les évènements comme les personnes. Ne jamais rester seule est pour toi vital tant tu aimes être entourée, Et c'est pour tout cela que j'aime autant te côtoyer.

     

    Aujourd'hui 25 novembre

     

     

     

    Aujourd'hui 25 novembre

     

    Aujourd'hui 25 novembre

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    1 commentaire
  • Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

     

     

    Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

     

    Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

    Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

     

     

    Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

    Aujourd'hui première neige en Montérégie

     

    Enregistrer

    Pin It

    votre commentaire